man in black jacket sitting beside statue of man

Vous avez passé un temps précieux à construire votre guide jusque dans les moindres détails. Il est désormais temps de le faire découvrir à vos visiteurs. Mais pour cela, encore faut-il qu’ils en soient informés ! Mais comment faire pour que votre guide de visite numérique connaisse le succès que vous espérez ?
On vous dit tout, en 10 conseils pour y arriver !

 

Les 3 temps d’interaction :
Information – Réservation – Visite

Pour simplifier, vous disposez de 3 opportunités pour faire connaître votre guide de visite aux utilisateurs qui vont venir dans votre établissement :

  • Temps 1 : Information
    C’est le moment où l’utilisateur recherche une sortie culturelle, quelque chose à faire et qu’il vous trouve ;
  • Temps 2 : Réservation
    L’utilisateur a décidé de venir vous voir. Il peut réserver son billet à l’avance ou acheter directement une fois sur place ;
  • Temps 3 : Visite
    L’utilisateur visite activement vos locaux, il est alors hautement attentif à son environnement et aux informations que vous lui communiquez.

Un 4ème temps de visite peut être ajouté, post visite, pour plus d’informations à ce sujet, rendez-vous sur cet article.

➡️ Nous avons regroupé nos 10 techniques de communication sur votre guide de visite autour de ces 3 temps d’interaction.

🌟 Le + Escapad : toutes ces actions peuvent être suivies en direct sur votre tableau de bord Escapad grâce à la gestion des canaux d’acquisition.

 

– – –

 

magnifying glass on white table
Photo par Markus Winkler sur Unsplash

Moment de l’information


1. Votre site internet est votre vitrine

Votre site internet est le premier point de contact pour les personnes qui cherchent des informations sur votre établissement. Plusieurs astuces sont à mettre en place pour capitaliser sur cet intérêt et assurer une bonne visibilité de votre guide de visite.

Pour cela, un seul mot d’ordre : ne surtout pas l’enterrer au bout d’une longue navigation, le noyer parmi d’autres informations, ou ne pas du tout en parler. C’est la garantie que très peu de monde – voire personne – ne le trouve !

➡️ Veillez donc à :

  • Ajouter un encart bien visible dès la page d’accueil du site internet, avec pictogramme ou image pour plus de clarté ;
  • Créer une page dédiée à vos guides de visite et y ajouter des captures d’écran ou vidéos, décrire le contenu des guides, etc. ;
  • Ne surtout pas oublier les boutons de téléchargement Apple / Google de l’application mobile ;
🌟 Le + Escapad : placez-y un QRCode et un lien direct vers votre profil Créateur Escapad.

 

2. Communiquez sur les réseaux sociaux

Rien de plus simple pour mettre en avant votre guide de visite sur appli mobile sur les réseaux sociaux :

  • Postez des images du guide « mis en situation », par exemple le guide dans le téléphone avec votre lieu en arrière-plan ;
  • Partagez les liens de téléchargements du guide dans des publications et articles ;
  • Ajoutez ces mêmes liens à votre bio
🌟 Le + Escapad : utilisez le lien vers votre profil Créateur Escapad, un seul lien suffit et s’adapte aux iPhones, iPad et Smartphones Android sans que vous n’ayez rien à faire ! Et dès l’appli téléchargée, l’utilisateur sera directement redirigé vers votre page de profil !

 

– – –

 

person holding brown, blue, and white tickets
Photo par Andy Li sur Unsplash

Moment de la réservation


3. Poussez le téléchargement sur la page de confirmation de réservation

L’utilisateur a acheté son billet pour venir vous voir, c’est le bon moment pour lui annoncer qu’un guide de visite numérique existe ! Réutilisez les visuels de la page dédiée à vos guides pour plus de simplicité.

 

Le + Escapad : si votre guide est gratuit pour les visiteurs munis de billets mais payant pour les autres, insistez davantage sur le fait que c’est inclus au billet d’entrée : un cadeau fait toujours plaisir ! 😀.

 

4. Le ticket d’entrée : LE support de communication par excellence

C’est le passage obligé pour TOUS vos visiteurs : qu’ils aient réservé en ligne ou acheté sur place, tous recevront un billet physique qu’ils garderont avec eux et surtout qu’ils vont parcourir pour s’assurer qu’il contient les bonnes informations.

De la même manière que vous pouvez y placer de la publicité, ajoutez-y un visuel poussant au téléchargement du guide de visite numérique.

Le + Escapad : utilisez le QRCode direct vers votre guide et n’oubliez pas le lien sous forme de texte pour les utilisateurs qui consultent le billet sur Smartphone qui souhaiteraient également le télécharger.

 

5. Utilisez des affichages à l’entrée de votre établissement + dans la file d’attente de la billetterie

Qu’on se le dise, vous ne communiquerez jamais trop sur votre guide de visite.

Malgré tous vos efforts sur les canaux numériques, rien ne vaut l’affichage in-situ. De nombreuses solutions s’offrent à vous : affiche, kakemono, flyer, panneau sur les cordons de la file d’attente, etc. Il existe plein de façons de faire, toutes ayant un unique but : informer le visiter de l’existence de votre guide de visite !

A sign on the side of a building Description automatically generated
Pancarte affichée dans la file d’attente

Le + Escapad : Grâce aux QR Codes, vos visiteurs n’ont qu’à le scanner pour accéder directement à votre guide, sans avoir besoin d’en entrer le nom.

 

6. Profitez du passage en caisse pour informer le visiteur

Affichage des 2 guides disponibles en caisse – Harcourt Studio à Paris

En caisse, vos visiteurs sont captifs. C’est l’occasion rêvée de lui parler de votre guide de visite. La première approche est passive via un affichage plus réduit qu’un kakemono géant. Il peut s’agir par exemple d’une affiche en sous-main sur le comptoir, d’un petit cube sur le côté, d’un autocollant sur le dos de l’écran de caisse, d’un flyer, etc.

 

7.    Formez le personnel de caisse à proposer votre guide de visite

Il est important que le personnel de caisse s’approprie votre guide de visite. S’ils l’ont utilisé et l’ont aimé, ils en seront les premiers promoteurs auprès de vos visiteurs ! Pensez à les former sur le téléchargement de l’application et de guides numériques pour répondre au mieux aux questions des visiteurs.

A noter que cela est d’autant plus nécessaire quand le guide est un achat complémentaire à votre billet d’entrée.