green trees beside river during daytime

De résidences de rois en hameaux d’artistes éthérés et fleuris, en passant par de véritables forteresses médiévales non loin d’ossuaires rieurs, l’Ouest parisien regorge de pépites méconnues et même pour certaines, objets de légendes. Alors, prenez votre temps et enfoncez-vous avec nous toujours plus loin dans l’Ouest. Qui sait, peut-être pourrez-vous repartir avec le trésor des moines de Montchauvet…

Retrouvez le parcours de découverte de ces villages dans l’application Escapad :

https://escapad.page.link/sqhm134VspMf6kNB7

 

Marly-le-Roi

« Vue générale du Château de Marly, prise de l’Abreuvoir » (1724), peinture de Pierre-Denis Martin

C’est à Marly-le-Roi qu’on trouvait la fameuse résidence secondaire de Louis XIV : le Château de Marly. Détruit sous le Premier-Empire, après la Révolution Française, il n’en reste désormais que des jardins surplombés par le Pavillon de Marly, où a résidé un temps l’ancien chef de gouvernement Charles de Gaulle.

 

 

 

 

 

 

 

Marly, rendez-vous des célébrités d’un autre siècle

Vous êtes inconsolables depuis la disparition du Château de Marly ? Visitez l’extraordinaire Château du Verduron, ancienne demeure de l’écrivain Victorien Sardou et célèbre pour son allée des Sphinx. Rendez visite à Alexandre Dumas en sa demeure avant de vous détendre au milieu de la Place de la Vierge, autrefois lieu de grandes processions religieuses le jour de la Fête-Dieu. Puis venez vous désaltérer à l’Abreuvoir, le plus grand abreuvoir d’Europe qui fut un sujet de choix du peintre Alfred Sisley, dont les toiles sont considérées comme une série de chefs d’oeuvre de l’impressionnisme.

 

A visiter

Château du Verduron
paris-bise-art.blogspot

Demeure de Louis Blouin, valet de Louix XIV qui l’aurait acquis du roi lui-même, puis gîte du dramaturge Victorien Sardou qui en modifia profondément le visage par son goût des collections et les cadeaux de son entourage, il est bordé de dix sphinx en granite qui lui ont donné son surnom de Chateau des Sphinx.

 

 

Place de l’Abreuvoir
petit-patrimoine.com

Le plus grand abreuvoir d’Europe et sujet de prédilection du peintre Alfred Sisley, dont les toiles figurant l’abreuvoir sont considérées comme une série de chefs-d’œuvre de l’impressionnisme.

 

 

 

 

Les Mesnuls

Traversez la majestueuse Allée de tilleuls et offrez-vous un aperçu méconnu du XVème siècle, à la lisière de la bucolique forêt de Rambouillet. Contemplez de loin son château du XVIème siècle classé monument historique et profitez de l’acoustique remarquable de son Eglise du saint patron des orfèvres et forgerons.

L’Église Saint-Éloi des Mesnuls, calips

Allée de tilleuls, Les Mesnuls, Nicolas DUPREY

 

Montfort-l’Amaury

 

Pont du parc de Montfort-l’Amaury – henry Salomé

Cette petite cité médiévale des Yvelines est un temple des artistes. Elle abrite la maison de Maurice Ravel, monument historique que l’on appelle le Belvédère, et la dernière demeure de Charles Aznavour qui trône au sein du Cimetière, l’un des rares de France à renfermer un ossuaire. Victor Hugo y séjourna à plusieurs reprises et composa sa célèbre Ode aux ruines en son hommage.

 

 

A visiter

Cimetière de Montfort-l’Amaury

Il a la particularité d’être entouré de galeries couvertes, qui servaient de charnier, où se trouvent plusieurs chapelles familiales aux saillies. C’est l’un des derniers cimetière de France à posséder un ossuaire, dont les crânes ornent toujours les murs… Le cloître, formé de galeries datant des XVIème et XVIIème siècle, est classé au titre des monuments historiques depuis 1875.

 

Les Terrasses Du Belvédère

C’est en ces lieux que Maurice Ravel composa son “Bolero”, son “Piano Concerto pour Main Gauche”, ou “L’enfant et les sortilèges”. Le jardin, qu’il conçut de lui-même, conserve l’aspect qu’il avait à son époque.

Visite sur rendez-vous auprès de la Maison du tourisme de Montfort-l’Amaury, par groupe de six personnes au plus.

 

 

 

Église Saint-Pierre de Montfort-l’Amaury

Cette église des XVè et XVIème siècles, d’une taille impressionnante et rare pour une petite cité, fut construite par Anne de Bretagne en lieu et place d’une église médiévale du XIème, dont il ne subsiste qu’un pan du clocher roman.

Elle est classée monument historique depuis 1840 notamment du fait de la série de 37 vitraux datant de la seconde moitié du XVIème siècle.

GFreihalter

 

 

 

Montchauvet

 

A seulement 40 minutes du château de Versailles se cache un bijou médiéval, village fortifié pour âmes valeureuses. Frissonnez en traversant la rue du massacre, dernier témoin d’une grande bataille entre les armées française et anglaise lors de la guerre de Cent ans. Vous pourrez presque entendre le cliquetis des armures au sein des ruines de son donjon et, qui sait, peut-être y trouver le trésor des moines ou des Protestants de la légende…

Ruines du donjon de Montchauvet (Yvelines, France). XIIe siècle

Fort mais pas sans cœur…

De nombreux vestiges viennent témoigner du statut de pilier protecteur de Montchauvet, même si sa device latine est éloquente : Neutro se tenebunt, “ils restent neutres”. Les vestiges laissés par le roi Philippe Auguste le marquent toujours de leur empreinte, que ce soit l’impressionnant pont à arches de pierre que l’on surnomme Pont de l’Arche, ou la grande Porte de Bretagne, la dernière des 4 entrées des fortifications médiévales à rester debout aujourd’hui. Puis après cela, venez réconforter votre âme sensible auprès de son emblématique restaurant, la Jument Verte – oui : c’est là que Marcel Aymé a écrit son roman du même nom…

A visiter

La jument verte

Au cœur du village fortifié de Montchauvet, régalez-vous de sa délicieuse cuisine traditionnelle en appréciant sa majestueuse sculpture équine. Vous vous y sentirez comme Marcel Aymé, dont le roman a donné son nom à l’auberge.

 

 

 

 

Rue de la Porte de Bretagne

La dernière des 4 portes médiévales qui formaient la voute des fortifications du village de Montchauvet sous Philippe Auguste au XIIème siècle.

 

 

 

 

 

 

 

Rue des Trois Fontaines

Ce pont à arches de pierre fait partie des vestiges de la ville neuve créée au début du XIIème siècle par Louis VI et le comte de Montfort.

 

 

 

 

 

 

 

Giverny

 

Si Montfort-l’Amaury était le temple des artistes de tous genres, Giverny est le hameau des impressionnistes. Claude Monet n’y a pas seulement habité : Claude Monet l’habite. Grâce à lui Giverny est très certainement l’étape la plus célèbre de cette escapade, et la deuxième de toute la Normandie après le Mont Saint-Michel. Sa passion des espaces verts s’est transmise à tout le village, qui forme alors un ravissant havre fleuri. Laissez-vous porter par ses paysages et leur atmosphère enchanteresse et suivez les pas des nombreux artistes impressionnistes américains qui ont été attirés en ces lieux.

Le Jardin d’eau de Claude Monet; étang aux nymphéas. Impressionnés ? Marie Thérèse Hébert & Jean Robert Thibault

Sur les pas des Impressionnistes…

En rêvant dans la maison et les idylliques jardins de Claude Monet, vous serez plus que chez lui ; vous serez à l’intérieur même de ses oeuvres : ses 250 Nymphéas prennent place dans ses jardins, et en particulier dans son exceptionnel bassin de nénuphars. Foncez ensuite au Musée des impressionnismes tout près, où vous pourrez découvrir aussi bien des chefs d’œuvre du monde entier que des perles méconnues. Puis faites escale au centre de la vie artistique de Giverny, là où se réunissaient tous les artistes, dans l’ancien Hôtel Baudy et sa roseraie, aujourd’hui café restaurant.

A visiter

Maison et Jardins de Claude Monet

Une Maison des Illustres. Un Jardin remarqubleMonument historique. La maison et les jardins de Claude Monet sont un incontournable pour tout amateur d’impressionnisme petit ou grand, ou tout esthète tout court.

 

 

 

 

 

 

Musée des Impressionnismes

Découvrez la riche histoire de l’Impressionnisme, dans toutes ses facettes et sa diversité, des grandes œuvres mondiales aux perles méconnues à travers sa prestation permanente Autour de Claude Monet. Deux expositions temporaires rythment chaque saison d’ouverture du musée de fin mars à début novembre.

 

 

 

 

 

Restaurant Baudy (Ancien Hôtel Baudy)

Aujourd’hui salon de thé et restaurant, l’Hôtel Baudy était le haut lieu des Impressionnistes du monde entier. Il garde cet héritage par sa décoration d’époque.

Related Post

Leave a Comment